Académie pour une Ecologie Intégrale Sanctuaire Notre-Dame du Chêne (Vion)

Du 25 janvier 2020 à 09h30 au 26 janvier 2020 à 15h30

Notre corps, reçu, sexué, et vulnérable.

 

Se réconcilier avec soi-même, c’est aussi se réconcilier avec son corps.

25 et 26 janvier 2020

Le corps humain dans l’écologie intégrale

Notre corps, reçu, sexué et vulnérable

avec Aline Lizotte (AFCP) et les frères de Saint-Jean

LE LANGAGE DU CORPS

Nous avons l'habitude de voir dans notre corps une réponse à nos espérances de vie et rien de plus. Nous ne lui demandons que de nous assurer sur notre santé et de nous permettre de vivre le plus longtemps possible. Et pourtant notre corps nous parle ! Il nous dit plusieurs choses. Il faut apprendre ce langage. Surtout lorsqu'il nous dit la vérité sur la sexualité.

LES MENACES DU LANGAGE

Y a-t-il de fausses interprétations du langage du corps ? Il semblerait que non ! Si notre corps est fatigué, c'est qu'il faut se reposer ! Si notre corps a envie de plaisir ; il faut le satisfaire. Mais toutes les réponses que nous pouvons inventer sont-elles de vraies réponses ? Peut-on tromper le corps ? On peut trop manger et trop boire… le corps n'en demandait pas tant ! On peut aussi avoir des comportements sexuels qui trahissent le corps. Comment en juger ?

LA MORT N'EST PAS LE DESTIN DU CORPS !

Nous avons une certitude : nous finirons par mourir ! Et pourtant l'espérance du corps, c'est la vie éternelle ! Le corps nous a-t-il trompé ? L'âme même glorifiée attend dans l'espérance la joie complète de la réunion. « Je crois en la résurrection de la chair » nous dit le Credo que nous proclamons chaque dimanche ! Que veulent donc signifier ces mots ?

Faisant écho à la théologie du corps de St Jean-Paul II, nous prendrons le temps de présenter les enjeux du regard chrétien sur le corps dans le contexte hyper sexualisé de notre temps. Un temps d’étude et un temps de réflexion pour mieux comprendre la place du corps pour mieux se réconcilier avec soi-même dans le cadre de l’écologie intégrale.

Samedi 25 janvier

9h30 La théologie du corps selon St Jean-Paul II

15h30 La sexualité dans le plan divin

17h00 Vêpres

20h30 Travail en groupes

Dimanche 26 janvier

9h30 Corps vulnérables et résurrection des corps

11h00 Messe dominicale

14h30 Échanges, conclusion.

Séjour : 36 euros/nuit; 14 euros/repas (1 nuit et 3 repas = 92 euros).

Formation : 30 euros/personne/ le we.

 

23-aei-affiche-a4-notre-corps-aei

 

 

Aline Lizotte est titulaire d’un doctorat canonique et d'État en philosophie de l’Université Laval à Québec, fonde à Paris avec Marcel Clément, la Faculté libre de Philosophie Comparée et y enseigne deux décennies. En 1991, elle fonde l'Association pour la Formation Chrétienne de la Personne (AFCP) qui organise des sessions intitulées « Amour, Sexualité et Vie chrétienne ». En septembre 2012, elle prend la direction de l'Institut Karol Wojtyla, et fonde en 2013 le média catholique en ligne Smart Reading Press.

Pré-inscription

Le stage vous intéresse, alors veuillez remplir ce questionnaire. Merci
  • Choisissez le type d'hébergement.
  • Ce formulaire ne stocke pas automatiquement vos données. Néanmoins les informations saisies peuvent être utilisées pour vous contacter suite à votre demande.

Pour plus de renseignements,
contactez le Frère Marie-Benoît

Notre-Dame du Chêne
2 rue des Bleuets, 72300 Vion,
Téléphone : 02 43 95 48 01
Mail :  info@academie-ecologie-integrale.org