Académie pour une Ecologie Intégrale Sanctuaire Notre-Dame du Chêne (Vion)

le regard chrétien sur la nature

la maison commune

24 octobre 2018

Un enjeu de la question écologique: discerner entre nature et création.

Pour la tradition judéo-chrétienne, dire « création », c’est signifier plus que « nature », parce qu’il y a un rapport avec un projet de l’amour de Dieu dans lequel chaque créature a une valeur et une signification. La nature s’entend d’habitude comme un système qui s’analyse, se comprend et se gère, mais la création peut seulement être comprise comme un don qui surgit de la main ouverte du Père de tous, comme une réalité illuminée par l’amour qui nous appelle à une communion universelle (Laudato si’ n°76).

Comment cette précision du pape François peut-elle être comprise ? Dans le monde croyant et en dehors de lui ? Sous l’influence de la pensée scientifique le discours théologique sur la Création s’est-il caché derrière d’autres discours plus en prise avec le monde ? Comment lui redonner sa légitimité ? Aujourd’hui la crise écologique nous met en face de l’extrême fragilité des équilibres naturels et de la vie sur Terre. Et nous prenons conscience des infinies richesses de la nature.

Après avoir désacralisé la nature en la traitant sans respect comme une ressource totalement disponible et exploitable, certains voudraient aujourd’hui la célébrer comme une Mère divine. Les traditions religieuses font appel au concept de création pour en justifier à la fois le respect et l’usage. Comment expliciter ce double regard et légitimer ces approches de la même réalité « notre maison commune » ?

Avec regrets, nous vous informons que cette session a du être annulée !